Le soin des gencives

Gencive saine

Une gencive saine ne saigne pas, ni en mangeant, ni au brossage des dents, encore moins spontanément. Elle n’est pas “gonflée”, ni douloureuse.

Sa couleur est rose, sa capacité de défense par la sécrétion de cellules immunitaires est intacte permettant une protection contre les bactéries et les virus.

Premiers signes

Saignements, douleurs, gonflements. Ces signes annonciateurs d’un problème gingival doivent inciter à consulter rapidement. Les bactéries sont passées sous la gencive et amorcent des “dégâts” dans les tissus sous jacents. Le responsable le plus fréquent : le biofilm ou plaque dentaire. Il y a risque de gingivite, voire de parodontite, si on ne traite pas. D’où la nécessité de consulter son praticien.

Qu’est ce qu’une parodontite ?

A l’origine, la parodontite se caractérise par une infection de la gencive et de l’os qui entoure les dents. L’infection entraîne une destruction des tissus parodontaux qui soutiennent les dents (gencive, cément et os de la mâchoire).

Lorsque la maladie progresse, une poche parodontale se forme entre la gencive et la dent. Elle devient rapidement le réceptacle d’une grande quantité de bactéries et de tartre ce qui aggrave l’irritation de la gencive, et empêche la guérison. À son stade le plus avancé, la parodontite provoque la chute des dents.

Traitement des parodontopathies

Le traitement comprend les étapes suivantes:

L’apprentissage d’une hygiène bucco-dentaire rigoureuse. Le patient doit savoir éliminer quotidiennement avec attention toute la plaque dentaire, nettoyer les petits espaces inaccessibles à la brosse à dent par des brossettes inter dentaires.

Le traitement initial consiste à éliminer les causes directes (tartre, plaque) ou indirectes favorisant (zones de rétention, force occlusale, etc.) pour assainir le terrain:

Détartrage manuel ou à ultra-sons, polissage des dents, surfaçage radiculaire, contention des dents mobiles récupérables, traitement des caries, répartition des forces occlusales.

Le traitement chirurgical parodontal est adapté à la quantité de tissus détruits. Il peut être limité à la gencive, ou à la gencive et à l’os alvéolaire pour supprimer les poches osseuses, éliminer les bactéries dans les lésions profondes, redonner à la gencive une forme fonctionnelle.

Ce traitement comprend généralement des séances de 30 minutes espacées d’une à deux semaines.

Le contrôle périodique du patient

La maladie parodontale peut reprendre son évolution si les conditions de nettoyage ne sont pas rigoureusement respectées.